Chine: séropositif, un enfant de 8 ans est exclu de son village

Publié le 20 Décembre 2014

A lire sur france24.com

En 2011, celui que la presse chinoise a surnommé Kunkun a 5 ans. Traité pour une petite blessure, c’est à cette occasion que sa séropositivité, contractée dans le ventre de sa mère, est diagnostiquée. L’information se répand dans le village. On lui interdit l’accès à l’école municipale. Les gens l’évitent.

Un climat de peur qui a abouti ce mois-ci à une pétition dans laquelle il est qualifié de “bombe à retardement”. Plus de 200 habitants de son village, dont son grand-père, demandent son exclusion.

“Nous avons de l’empathie pour lui, il est innocent, c’est un enfant. Mais il est contaminé et le sida nous fait trop peur”, a confirmé le maire de Shufangya.

Le grand-père de Kunkun affirme qu’il n’a plus de nouvelles des parents du garçon, qui travaillent dans une ville voisine. Un membre local du parti communiste a déclaré qu’une campagne d’éducation allait être menée auprès des villageois et que des recherches ont été lancées pour trouver une organisation à même de prendre l’enfant en charge.

Les discriminations envers les séropositifs sont toujours très importantes en Chine selon les experts sur place. En août dernier, deux citoyens porteurs du VIH ont attaqué une compagnie aérienne low cost qui avait refusé de les laisser embarquer.

Publié dans #Les Inrocks

Repost 0
Commenter cet article