Les mamans satisfaites du Prado

  • famili.fr
  • famili

Cette mesure d'accompagnement du retour à domicile des femmes venant d'accoucher avait été mise en place il y a 3 ans. La caisse d'assurance maladie dresse un premier bilan.

Il y a près de 3 ans, l’assurance maladie lançait le Prado, programme d’accompagnement du retour à domicile, pour les mamans venant d’accoucher. Ce dispositif favorise le retour à domicile après l'accouchement : Il permet aux femmes de séjourner moins longtemps à la maternité mais de bénéficier d'un suivi chez elles par une sage-femme libérale qu'elles choisissent et qui leur rend visite. Depuis sa mise en place, ce ne sont pas moins de 120 000 jeunes mamans qui ont bénéficié de ce service. Ce programme est assez controversé, certains estimant que l’objectif est de faire des économies sur le dos des femmes, en les poussant à quitter le plus rapidement possible la maternité.

Le 22 octobre 2013, la CPAM a publié un « bilan de satisfaction » de ce Prado. Son bilans’avère positif, puisqu’il fait état d’un taux de 91% de femmes se disant "très satisfaites", et9% se disant "plutôt satisfaites" (le bilan est mené 12 jours après l'accouchement). La caisse d'assurance maladie dresse un portrait type de l'adhérente à ce dispositif : il s'agit d'une maman de 30 ans, et pour 60% des cas, de l'accouchement du premier enfant. Par ailleurs, 38% des adhérentes connaissent déjà leur sage-femme.

Le bilan révèle en outre que les femmes qui ont bénéficié du Prado sont plus nombreuses réaliser les séances de rééducation périnéale post-natale que les autres (60% contre 51%). Par contre, le suivi par les autres professionnels de santé que les sages-femmes reste approximativement le même, que la femme ait ou non adhéré à ce programme. Il semble que le Prado réponde aux attentes des jeunes mamans, car cela leur permet de retrouver leur cadre de vie, tout en ayant un accompagnement. Le bilan révèle également que les adhérentes ressentiraient moins de fatigue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog